Kamasutra

Les éditions Hanus nous proposent un fort joli ouvrage au charme passéiste quoiqu’intemporel. Quels que soient l’endroit ou l’époque le sexe possède ici un “goût” d’universalité. Evitant l’écueil de la vulgarité, ce cahier de coloriage nous invite à effectuer un voyage érotique et fantasmagorique au coeur de la pensée intime d’une jeune femme ardente mais frustrée par l’attente. Le dessin au trait permet d’unifier des représentations dont les codes graphiques sont typiques des régions et des périodes dont elles sont issues, ne faisant plus ressortir que la teneur de la relation entre l’homme et la femme (d’autres configurations sont aussi proposées). L’ajout d’un texte apporte une dimension subjective nécessaire permettant d’effectuer un transfert dans ces images et évite l’effet d’inventaire

Edition 20x20cm, noir et blanc, 2015

"Ah je me prélasse... Il ne vient pas... m’aimes-t-il donc?" // Jules-Joseph Lefèbvre, Marie Madeleine dans la grotte, 1876 Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage
"Mon ex était bien plus entreprenant... subversif..." // Pierre-Claude-François Delorme, Héro et Léandre, 1814, D’après les Héroïdes d’Ovide
"Si seulement celui-là pouvait être aussi curieux..." // Anonyme, XVIIIe siècle
"Si seulement il me sautait dessus, sans hésiter, fonçant la tête la première..." // Pêcheuses de coquillages, 1798
"Je lui prouverais mon amour..." // Anonyme, 1876
"Et lui le sien..." // Anonyme japonais, non daté
"C’est si doux quand il s’occupe de moi..." // Hokusai, La Pieuvre, 1824 Londres, British Museum
"Dans ces instants, je suis la reine..." // Jacques-Joseph Coiny, Didon et Enée, début du XVIIIe siècle D’après Augustin Carrache dans L’Arétin ou Recueil de postures érotiques (1798) Paris, Bibliothèque Nationale de France
"Et lui le mâle, l’animal..." // Pierre Klossowski, Diane et Actéon, 1954
"Il est le seul pour qui je ferais tout, je donnerais tout..." // Devéria, 1840
"On le fera à l’égyptienne..." // Anonyme égyptien, L’union cosmique de Geb et Nout, non daté Londres, British Museum
"A la romaine..." // Léon Davent, Nymphe au satyre, XVIe siècle, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts
"A la japonaise..." // Tamioka Eisen, Les Noeuds de l’hymen des Huits Nuages, fin des années 1890 Paris, Bibliothèque Nationale de France
"Même à la française..." // Jean Rustin, Trois personnages, 1982 Belgique, Collection privé
"Qui sait même s’il me ferait apprécier quelques pratiques ésotériques..." // Anonyme, 1797
"Et en public..." // Suzuki Harunobu, Scène de séduction, 1770 Paris, Musée Guimet
"En attendant ce doux présage..." // François Edouard Picot, L’ Amour et Psyché, 1817Paris, Musée du Louvre
"...Je me fais baiser par mon ex." // Anonyme japonais, non daté
1ère de couverture
4ème de couverture