About Elisabeth Mironenko

Elisabeth Mironenko-Blankoff, née à Paris en 1992, est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Arts (ENSAAMA Olivier-de-Serres) de Paris. Après avoir suivi le cursus de Design Graphique (édition, graphisme, publicité), elle s’est orientée durant une année de Master vers la Direction Artistique dans le domaine du Print et du Digital. Elle rebondi sur un séjour d’un an au Pérou qui permis le retour à une pratique assidue des arts visuels, qu’elle poursuit toujours.

Fille de l’artiste conceptuel russe Vladimir Mironenko, d’origine Cosaque, et de Raïssa Blankoff, journaliste et attachée de production à Radio France,  petite fille du professeur belge Jean Blankoff, Docteur en Philologie et Histoire slaves, et de la professeure américaine Goldie Scarr, d’origine ukrainienne.

Artiste pluridisciplinaire, elle dialogue entre peinture, dessin et gravure, mais pratique également la photographie, la vidéo, mosaïque, la reliure, l’encadrement, la calligraphie, la relation image-texte. Ses prises de vue photographiques sont souvent recomposées, introduisant des éléments issus d’autres contextes. Cette réflexion repose sur l’interprétation d’espaces réels où s’insinuent des dimensions fictionnelles. Il s’agit pour elle de remonter à un point d’indétermination où une autre lecture des signes est possible. Ces images renvoient à des souvenirs, des expériences précises ou fantasmées.

Sa production s’identifie toujours à son histoire personnelle à travers l’histoire des autres hommes, qui l’ont précédée ou qui l’entourent. Ainsi la question du voyage, au sens de confrontation, de documentation et de rencontre, est primordial dans son travail. Elle tente une reconstitution approximative mais légitime de la diversité pluri-culturelle dont elle est issue. Elisabeth chercher à opérer des distinctions alors même qu’elle ne peut pas limiter son identité à des frontières strictes, son unique solution est de remuer sans cesse, risquer et questionner. Sa démarche s’inscrit dans la problématique d’une distinction entre croyance et réalité, c’est à dire sur les mythologies incontournables que l’on fabrique sur nous-mêmes et sur les autres. 

“Je m’intéresse à l’aspect énigmatique des choses, et à une certaine retenue des images, j’aime que tout ne se livre pas immédiatement, et jamais complètement. Parmi mes influences l’art dit brut ou naïf, mis aujourd’hui à l’honneur par des artistes contemporains comme Danny Fox, accompagne mes choix graphiques et colorimétriques, toujours à la recherche d’expérimentations comme le dessin à l’aveugle, à la main gauche, à l’envers, dans l’optique de libérer le trait et laisser apparaître la personnalité sans soucis du regard extérieur. Cette conviction rejoint mon désir de transmettre et d’enseigner, et qui a poussé mon projet l’Atelier Matis à voir le jour et à prospérer encore aujourd’hui.

Ces cinq langues que je parle, lit et écrit – ces fractures et paradoxes familiaux – ont souvent guidé mes projets, et je m’avance petit à petit sur la question de l’oeuvre in situ, totale, englobante, considérant davantage sa scénographie. L’aspect architectural, mural, décoratif, mêlant motifs, illustrations et textes calligraphiques, emmène et transforme l’expérience de la simple peinture classique dans une rencontre avec la littérature, la linguistique, la sculpture, l’architecture etc, comme une synthèse idéale pour l’artiste pluridisciplinaire que je suis, ne pouvant jamais complètement quitter les arts appliqués pour les beaux arts et donnant simultanément une large place aux métiers d’art. Selon moi, on ne place pas une oeuvre dans un lieu, elle est le lieu.”

> Elisabeth a ouvert en septembre 2017 l’Atelier Matis où elle donne des cours réguliers aux enfants, adolescents et adultes.  Il s’agit d’un atelier permettant de s’initier de façon ludique et contemporaine à une variété de techniques relatives aux arts visuels et métiers d’art, et où nous sommes deux enseignantes. La créativité et l’expérimentation sont encouragés à travers des ateliers de peinture, dessin, photographie, mosaïque, gravure, reliure- édition, design graphique, encadrement, typographie, collage…”

 

Formation

> Apprentissage intensif de la langue hébraïque à Tel Aviv, Israël, de janvier à juin 2019

> Assistante d’artiste auprès de Nathanaëlle Herbelin (peintre), Onzième Lieu, 91 rue Jean Pierre Timbaud, 75011 Paris

 

> Médiatrice culturelle et assistante pour Jacques & Evelyne Deret, fondateurs d’Art Collector (collectionneurs et mécènes) au Patio Opéra, Rue Meyerbeer, 75009 Paris (2016-2017)

> DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués – Master1 ) Direction Artistique Multimédia à Jacques Prévert Boulogne-Billancourt (2015)

 

> BTS Design Graphique/ Communication Visuelle (Edition, Graphisme, Publicité) à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Art (ENSAAMA Olivier de Serres) 75015 Paris (2013-2014)

> MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués) à l‘Institut Sainte Geneviève 75006 Paris (2012)

> Baccaulauréat Littéraire Mention Assez Bien + Mention orientale Russe Européen au Lycée Buffon 75015 Paris (2010)

Stages

> Stage de Design Graphique et Identité de marque chez IS Creative Studio (direction: Richars Meza) à Lima au Pérou (2015)

> Stage de communication, édition et graphisme chez Fabrication Maison/Passage en Images (direction: JM Bretegnier) 75020 Paris (2013)

> Stage de gravure (toutes techniques) à l’Atelier Musée d’Arts Graphiques, Ville d’Arcueil (2013)

> Stage en imprimerie traditionnelle (typo & sérigraphie) à l’Atelier de la Cerisaie (direction: Michael Caine) 75004 Paris & Ecole Estienne (2012)

Enseignement

Fondatrice de l’Atelier Matis (association) à Saint Céré (46400) Enseignement des Arts Visuels aux enfants, ados, adultes

 

Editions

Illustration intégrale du livre : “Le Livre du Cycle Féminin, à mettre entre toutes les mains“, écrit par Raissa Blankoff, Editions Amyris, mai 2017

 

Expositions 

> Solo Show «1 Expo 1 Soir», Onzième Lieu (11L), 91 rue Jean Pierre Timbaud 75011 Paris, 19 décembre 2019

 

> Solo show, Exposition individuelle, Maison des Consuls, Saint-Céré, 46400 Le Lot, du 9 au 22 juillet 2018

> Grand Salon International du petit format, Espace Niel, 3 place Guy Hersant, Toulouse (2017)

> «Les jeunes ont la parole», réalisation, présentation et diffusion d’oeuvres numériques en relation avec les collections, au Musée du Louvre, Paris (2016)

> Lauréate du concours “L’art fait ventre” (photographie), Musée de la Poste, 75015 Paris (2015)

> « Miam-Miam », Galerie Thierry Marlat, 2 rue de Jarente 75004 Paris (2015)

> Réexposition de la série de collages “Satiétés” Grange Galerie (Jérôme Lévy), Dampierre en Yvelines (2015)

 

Collections privées

Jérôme Lévy

Catherine & Didier Domange

Jacques & Evelyne Deret

Laurence Mailfait

 

Presse

Erectile Magazine / La Dépêche du Midi / Le Petit Journal du Lot / Dire Lot

Radio Decibel : Septembre 2017 interview sur l’ouverture de l’Atelier Matis. / Mai 2018 interview sur l’expo 5/70.  / Juillet 2018 grande interview sur l’expo Myth : solo show.